skip to Main Content

Cela n’a échappé à personne, l’inflation est là.

Mais au fait, c’est quoi l’inflation ? Prenons simplement une partie de la définition donnée par l’INSEE : « L’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix […] ». En juin, la hausse des prix s’est d’ailleurs élevée à 5,8 % sur un an, selon une estimation de l’INSEE.

Hausse de l’alimentaire, de l’énergie, des loyers… pour l’heure, nombreux sont les économistes à insister sur le fait que cette inflation est là pour durer encore un moment. Sans parler du contexte international, et de la situation géopolitique, les sujets de « crise » restent donc assez nombreux en cette année 2022. Sauf que l’inflation semble occuper une grande partie de la scène générale (médiatique et politique) et concentrer une bonne partie de l’attention.

Aussi la question en cette rentrée, serait de réfléchir à  => comment faire face à l’inflation ? est-il possible de se préparer ou d’envisager des solutions pour en réduire les effets ? Car oui, plus que jamais, en cette rentrée de septembre 2022, le sujet est au centre de l’attention, dans tous les esprits, nous l’avons dit.

Aujourd’hui, nous allons donc aborder différents axes d’interventions, d’aides, de conseils et d’accompagnement chez FG Stratégies, pouvant vous permettre de limiter les effets inflationnistes actuels. Pour autant, quel rapport entre l’organisation patrimoniale et l’inflation me direz-vous ?

Pour vous en convaincre, le mieux reste encore de nous lire voire de nous consulter ! Vous ne serez pas déçus.

L’inflation désigne une hausse généralisée des prix des biens et services, sur une période donnée. Forte actuellement, il est donc important de se préparer au mieux, pour tenter d’en réduire les effets. Découvrez nos solutions !

Locataire VS Propriétaire ?

Cela peut paraitre difficile à croire, mais dans le contexte actuel, rester locataire fait peser un poids supplémentaire sur votre budget total, en lien direct avec l’inflation. Pourquoi ? Car votre loyer en tant que locataire, ne reste pas identique / fixe pendant toute la durée de votre contrat de bail ! Il évolue, à chaque date d’anniversaire, conformément au contrat en vigueur, selon un indice nommé « IRL ».

Comme on peut le lire sur le site du Ministère de l’Intérieur, « l’indice de référence des loyers (IRL) sert de base pour réviser les loyers des logements vides ou meublés. Il fixe les plafonds des augmentations annuelles des loyers que peuvent exiger les propriétaires ».

Egalement, l’IRL « se calcule à partir de la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. Cet indice s’applique sans qu’il soit nécessaire de signer un avenant au bail ».

On voit donc bien le lien direct entre inflation et augmentation des loyers.

Bien sûr, l’analyse locataire VS propriétaire de son logement (de sa résidence principale), ne peut uniquement se baser sur ce paramètre. Si l’analyse est plus étendue et plus complexe en général, cet indicateur est actuellement suffisamment impactant selon nous, pour devoir le considérer en haut de la liste !

Ainsi, et pour ceux ou celles disposant d’une capacité d’emprunt/d’endettement suffisante (NB : vous pouvez évidemment nous consulter pour préparer et étudier ce sujet ensemble), il peut être opportun dès maintenant de s’engager dans un projet d’achat de votre résidence principale.

Si les prix de l’immobilier sont certes hauts actuellement, et que les conditions d’emprunt comme de l’octroi d’un crédit immobilier sont moins favorables depuis quelques temps, la substitution d’un loyer par une mensualité d’emprunt a au moins le mérite de venir bloquer la charge définitivement, et ce, quelle que soit l’inflation par ailleurs. En effet, un prêt obtenu à taux fixe permettra de bloquer une bonne partie de l’augmentation d’un budget logement. C’est mécanique et contractuel.

Pour information, l’indice de référence des loyers (IRL) du 1er trimestre 2022 s’élevait à 133,93, soit une hausse des loyers habitation de 2,48 % sur un an en cette période ; Une hausse tout de même non négligeable dans le contexte actuel.

Achat immobilier : neuf ou ancien ?

Dans la continuité du point précédent, un rapide coup d’œil sur l’immobilier en soi, apporte aussi son lot d’informations intéressantes.

Car qui dit logement, dit charges énergétiques au quotidien. Ainsi, si vous êtes déjà propriétaire, d’un logement ancien un peu trop énergivore, il est peut être temps d’envisager des travaux de rénovation, ou d’amélioration de la performance énergétique.

S’il existe des aides publiques (ex : MaPrimeRénov’ ; nous avions d’ailleurs rédigé en 2020 un article à ce propos : Vous envisagez la rénovation énergétique de votre logement ? Découvrez « MaPrimeRénov’ » – FG Stratégies (fg-strategies.com) ) pour vous aider, l’essentiel du financement passera souvent par la case « crédits ».

Ainsi, ce peut être l’occasion de faire un point justement sur vos crédits en cours. Mais là encore quel lien me direz-vous ?

Et bien oui, nos solutions de regroupement ou restructuration de prêts peuvent vous permettre d’obtenir de la trésorerie complémentaire pour vos futurs travaux, et tout en venant optimiser votre budget mensuel. Exprimé autrement, vous financez un nouveau projet, sans alourdir votre budget mensuel (en général, on vient même le réduire!).

S’il n’y a rien de magique, la solution peut être bien adaptée surtout si votre endettement est déjà juste, que vous avez déjà plusieurs crédits et une gestion à améliorer, etc. ; et ce, quelle que soit la solution de votre banque (cad. même avec des prêts à taux préférentiels et dédiés aux travaux d’amélioration…).

Si le crédit global de regroupement ne sera pas forcément plus économique, clairement en revanche vous pourrez améliorer la valeur intrinsèque de votre logement (c’est déjà pas mal!), et venir réduire vos factures énergétiques du quotidien.

En clair, l’équation est bien gagnante à l’arrivée, incontestablement et permet donc de donner vie assez rapidement à votre projet, d’apporter une réponse intéressante à l’objectif poursuivi ; encore faut-il peaufiner tout cela et étudier le projet efficacement ; consultez-nous, on vous conseillera au mieux, et avec plaisir.

Si vous n’êtes pas propriétaire, il faudra faire attention au D.P.E (diagnostic de performance énergétique) et bien intégrer l’état de votre logement dans votre projet, pour éviter toutes déconvenues à court ou moyen terme. 

A cela, deux options s’offrent à vous : 

  • Acheter de l’ancien, rénové ou en prévoyant au plus tôt des travaux suffisants ;
  • Acheter un bien neuf (le plus souvent en V.E.F.A, vente en l’état futur d’achèvement).

S’il n’y a pas de solution parfaite, un bien neuf a souvent le mérite d’être forcément le plus efficient à l’arrivée, puisque construit selon les toutes dernières normes énergétiques, techniques et phoniques. C’est donc mécaniquement un confort intéressant au quotidien et un moyen de limiter le cout à l’usage.

En tout cas, cette piste est à étudier pleinement. Mais comme pour le point précédent « Locataire VS Propriétaire ? », si l’analyse (étendue et plus complexe) ne peut uniquement se baser sur ce paramètre, cet indicateur est actuellement suffisamment impactant selon nous, pour devoir le considérer en haut de la liste aussi.

Nous pouvons ainsi vous aider au financement de votre bien (neuf ou ancien) et surtout vous accompagner dans la recherche d’un bien neuf de qualité, auprès de nos partenaires sélectionnés et selon notre propre cahier des charges. Notre vision globale du marché sera un atout (parmi d’autres) précieux. Consultez-nous !

Optimiser vos charges (crédits et assurances de prêt)

Sans reprendre le point relatif aux travaux, l’optimisation de charges peut passer par deux voies en organisation patrimoniale :

  • Réduire votre charge de crédits (par des solutions de regroupement ou restructuration de prêts par exemple) ; une baisse de charge peut être salutaire au quotidien, pour améliorer votre gestion financière générale, et vous permettre ainsi de mieux affronter l’augmentation des charges par ailleurs. Voir notre précédent article => A quoi sert un regroupement de crédits ? – FG Stratégies (fg-strategies.com)  

NB : Et pour les détenteurs de prêt immobilier un peu ancien, il peut être encore possible et intéressant d’envisager un rachat de prêt ! A voir ensemble en fonction.

  • Et pour les propriétaires (et/ou détenteurs de crédits consommation importants), bénéficier d’une analyse et d’une étude relative à votre assurance de prêt !

En effet, pouvoir changer son assurance de prêt initiale (de la banque le plus souvent) par une assurance externe, bien choisie (au regard de votre situation, du contrat initial et de la règlementation), peut être une occasion clef de faire des économies immédiates (entre 20 et 50% chaque mois), et le plus souvent, en améliorant aussi vos prestations de couverture ! Un sujet 100% gagnant pour les emprunteurs.

Nos solutions primées, nombreuses, de qualité, vous assureront un résultat optimal, et une probabilité totale de réussite dans ce changement, avec notre accompagnement complet. Là encore, n’hésitez pas à nous consulter !

Optimiser votre fiscalité

En quoi optimiser ma fiscalité (réduire mes impôts) peut être une solution face à l’inflation ?

Tout simplement car l’impôt est une charge, comme le reste, au quotidien. Agir sur ce levier peut ainsi vous permettre de dégager davantage de trésorerie pour d’autres choses, et notamment pour améliorer la couverture financière des autres charges du quotidien, soumises à inflation.

Ces solutions, pour celles financières, peuvent être assez rapides à mettre en place ; elles sont vraiment à considérer, surtout si vous disposez d’une capacité d’épargne suffisante, en dépit du contexte !

N’hésitez pas à nous consulter, car vous pourriez être surpris des résultats !

Dynamiser votre épargne

Là encore, un travail plus approfondi sur votre épargne peut être une bonne solution face à l’inflation. Si ce point reste plus aléatoire dans les résultats obtenus ; et si les délais sont plus longs, ce travail de fonds reste important car au delà de l’inflation actuelle, c’est aussi un probable rempart face à la perte/diminution de revenus, l’insécurité financière grandissante et la préparation de votre retraite à terme.

 

Nous restons à votre écoute pour vous aider et vous accompagner !

Bonne rentrée à tous !

Back To Top