skip to Main Content

Comment préparer sa retraite ?

Année après année, étude après étude, la question de la retraite revient inlassablement dans l’esprit des Français, avec un constat toujours plus clair : l’inquiétude grandissante quant au devenir des pensions et à la fixation des montants de revenus.

Au-delà, et face aux annonces plus ou moins régulières de réformes ou de modifications des critères de fixation des retraites (durée de cotisations, âge de départ légal etc…), il devient donc de plus en plus important de préparer sa retraite, de plus en plus tôt.

Qu’il s’agisse de limiter les risques (en raison des économies budgétaires recherchées par le gouvernement), diminuer son inquiétude, prévoir à terme un complément de revenu (même modéré pour compenser des taux de remplacement jugés injustes), FG Stratégies vous dévoile plusieurs pistes pour tenter de préserver un niveau de vie correct, une fois à la retraite.

Préparer sa retraite devient une priorité. A deux, avec des enfants et une famille, une transmission de patrimoine choisie, sera toujours plus sécurisante et moins coûteuse qu’une transmission subie. De quoi également participer à une retraite plus confortable.

Préparer sa retraite, un objectif nécessaire

Comme évoqué rapidement précédemment, le niveau de retraite semble de moins en moins garanti, dans le temps. Une première piste pour venir compenser partiellement cette baisse à prévoir, consiste à utiliser les solutions de l’épargne privée et personnelle.

Appelée aussi « retraite par capitalisation » (en opposition à notre système actuel par répartition), utiliser le plus tôt possible les solutions d’épargne (bancaire), financière, et les alimenter régulièrement, doit faire partie quasi « obligatoirement » de votre stratégie de préparation de retraite. Sans réinventer « l’eau chaude », et même si vous estimez que ces solutions présentent à ce jour moins d’attractivité (c’est selon), il ne faut pas les négliger.

La retraite par l’épargne ? Oui, et notamment avec certaines solutions financières dédiées

En fonction de votre situation maritale, financière, professionnelle ; de votre âge ; les placements à favoriser et à utiliser, ne seront pas tout à fait les mêmes.

En effet, plus vous êtes jeunes, loin de la retraite, plus vous avez du temps devant vous. Dans ce cas, même si votre profil investisseur s’inscrit dans la « sécurité », plus que dans le « dynamisme », il sera plus « facile » et cohérent de « toucher » aux placements long-terme plus dynamiques, par le biais d’OPCVM actions ou de titres vifs directs (actions cotées ou non cotées) par exemples.

Il ne faut pas oublier que, dans un placement, les critères de rendement/risque/temps sont intimement liés ! Plus vous avez de temps devant vous, plus vous aurez de probabilité d’obtenir un rendement éventuel plus élevé, à terme, qu’avec des supports moins « investis ».

Au contraire, lorsque votre départ à la retraite approche, il sera à l’inverse plus difficile de miser « gros » sur des supports risqués, par manque de temps, et de probabilité de profiter de rebonds longs. Il sera donc plus judicieux d’arbitrer davantage en faveur de supports ou placements plus sûrs, voire totalement sécurisés (avec garantie en capital). Comme on dit, « prudence est mère de sûreté » à ce niveau.

Il sera également intéressant de bien utiliser certains des « véhicules » dédiés, je pense notamment à l’assurance-vie, au plan épargne entreprise (pour ceux en disposant), ou encore à des solutions type plan épargne retraite. Pour faire des choix adaptés, de solutions et d’allocations, nous sommes bien sûr à votre écoute.

La retraite par l’épargne ? Oui, et notamment avec l’épargne immobilière

Investir dans l’immobilier, représente également une étape incontournable pour celui ou celle ayant en tête de (bien) préparer sa retraite.

L’immobilier, au-delà des aspects culturels ou de tendances, vous permettra de générer des revenus complémentaires (à terme), de profiter de l’effet de levier du crédit (qui ne coûte pas cher depuis quelques temps…), d’obtenir des réductions d’impôts… bref, d’user de tout un ensemble de paramètres pour développer votre patrimoine et votre situation.

Si nous conseillons souvent (nous n’avons pas dit tout le temps..!) l’investissement locatif (acheter pour louer) plutôt que l’achat de la résidence principale (si vous souhaitez savoir pourquoi, contactez-nous !), utiliser « la pierre » doit faire partie d’une stratégie globale efficace de préparation de retraite.

L’investissement immobilier locatif, ancien, neuf, avec ou sans dispositifs de défiscalisation immobilière… est en mesure de vous aider dans votre démarche de développement.

Pour faire des choix éclairés, là encore, de solutions et/ou de dispositifs, sur Montpellier, l’Occitanie, ou ailleurs, nous restons bien sûr à votre écoute.

Conclusion

Idéalement, la retraite se prépare au plus tôt pour mettre toutes les chances de votre côté de compenser la perte que nous subirons tous, à plus ou moins brève échéance.

Pour vous guider, de nombreux placements, solutions, financières ou immobilières, sont mis à la disposition des Français.

Pour pouvoir choisir parmi l’ensemble des nombreuses solutions, le plus important restera de faire un point global, d’établir un diagnostic précis et de déterminer avec soin vos objectifs. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter.

Back To Top