skip to Main Content

Primo-accédant : réaliser son premier achat immobilier

L’accession à la propriété reste un sujet central dans la vie de la plupart des Français. Très culturelle, la « pierre » fait partie des projets clefs, de génération en génération. Réflexe social solidement ancré, les plus jeunes s’y intéressent également fortement. Et pour ceux ou celles qui auraient de préférence choisi d’acheter un bien pour y vivre/résider (seul ou en famille), plutôt que d’acheter pour louer (cf. notre article à ce sujet sur notre blog), et pour la première fois de leur vie, alors le sujet de la primo-accession doit être connu et détaillé. FG Stratégies vous livre donc ici de nombreux éléments, s’adressant à vous, les primo-accédants !

Appartement neuf, ancien ? Construction de maison individuelle ou marchés de travaux ? La primo-accession peut se présenter de milles et une façon. A nous de vous aider à concevoir ce projet au mieux !

Primo-accession : les définitions

Dans le vocabulaire étendu de « l’achat immobilier », un « primo-accédant » est une personne physique qui achète son tout premier bien immobilier, pour la première fois de sa vie, pour y résider et l’occuper comme résidence principale.

On pense alors rapidement au célibataire, jeune actif, désireux de se constituer un début de patrimoine ; ou encore au couple débutant dans la vie, souhaitant s’installer ensemble pour anticiper l’arrivée des enfants etc…

Une enquête C.S.A de 2015 nous informe par exemple, que le « primo-accédant » est le plus souvent assez jeune (47 % ont entre 25 et 34 ans). 80% des primo-accédants achètent d’ailleurs en couple, et plus de la moitié d’entre eux, achètent leur résidence principale pour y loger leur famille composée d’au moins un enfant. Par ailleurs, dans les projets privilégiés, la maison individuelle, type maison de ville, ou pavillon en lotissement, ressort principalement. Pour autant, de notre point de vue, la part consacrée aux achats en VEFA, d’appartement en résidence, reste importante, ou tend à augmenter, notamment dans les grandes villes et Métropoles.

Attention au cas suivant : Il est obligatoire, dans le cadre d’un ménage, que les deux conjoints/concubins/partenaires de PACS respectent cette mesure pour acheter un logement neuf (ou ancien).

Pour autant, attention également : contrairement aux idées reçues, ce n’est pas là l’unique définition. En effet, de nombreuses personnes, parfois moins jeunes, déjà propriétaires par ailleurs, peuvent être également considérées par les textes comme « primo-accédant ». Pour cela, ils doivent être locataires de leur résidence principale, et ce, depuis au moins deux ans avant la date de leur nouvelle acquisition.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, une personne possédant ainsi des biens locatifs, une résidence secondaire, une ancienne résidence principale mise en location auprès d’un tiers… mais qui est locataire de sa résidence principale (depuis au moins 24 mois), sera alors considérée comme primo-accédant.

Et cette nuance peut, dans certains cas, se révéler être avantageuse, en fonction de vos projets et de votre situation.

Primo-accédants : des aides spécifiques pour l’acquisition immobilière

Si la primo-accession reste dans l’esprit collectif associée aux plus jeunes (ce qui n’est pas le cas forcément en pratique), ou aux plus modestes, c’est aussi dû à la communication des pouvoirs publiques et à leur volonté d’aider une partie des Français à acheter de l’immobilier. Ainsi, on dénombre plusieurs dispositifs d’aide à l’accession, par le biais notamment de prêts ou crédits dits aidés/conventionnés/subventionnés.

A ce titre, et sans aucun doute, le Prêt à Taux Zéro (P.T.Z) est d’ailleurs la solution de financement la plus connue. Si cette solution de prêt est complémentaire à un crédit immobilier « classique » bancaire, certains projets peuvent se voir attribuer une part de P.T.Z avoisinant tout de même… les 40% ! Un « coup de pouce » non négligeable, puisque, comme son nom l’indique, ce prêt est à taux zéro (0% !).

Si nous ne présenterons pas tous les détails du P.T.Z dans cet article (mais peut-être dans un prochain ?), sachez que, chez FG Stratégies, nous pouvons bien entendu vous renseigner précisément sur les conditions d’octroi, les avantages, les contreparties imposées par l’Etat, ou encore le montant précis dont vous pourriez bénéficier !

Au-delà, d’autres prêts peuvent exister, pour venir aider les ménages plus modestes à devenir propriétaire ; citons rapidement :

  • le prêt conventionné (accordé par un établissement de crédit ayant passé une convention avec l’État),
  • le prêt à l’accession sociale (prêt P.S.L.A, prêt P.A.S…, pour aider certains ménages aux revenus modestes),
  • le prêt « 1% patronal », appelé aujourd’hui prêt « action logement », octroyé par l’organisme Action Logement, pour les salariés du secteur privé, sous conditions.

Primo-accédants : ne soyez plus seuls pour préparer votre projet !

Comme nous l’avons déjà écrit à plusieurs reprises, un projet immobilier peu ou mal préparé, peut s’avérer devenir source de nombreuses déconvenues.

Si les banques peuvent être plus clémentes ou plus souples pour des primo-accédants plus jeunes (et encore…), ce ne sera pas forcément le cas pour des personnes plus avancées dans la vie.

Pour autant, dans tous les cas, les questions habituelles relatives au montage et à la présentation du dossier de votre projet restent posées (cf. nos autres articles sur les points de vigilance ou les questions clefs à recenser).

Qu’il s’agisse de la question de l’apport personnel, de la gestion des comptes, de l’épargne, de l’assurance de prêt, de l’organisation de vos recherches immobilières, de votre calcul d’enveloppe, des étapes clefs à suivre et à respecter, des interlocuteurs à contacter, des points à anticiper sur le logement ou sur votre évolution familiale… un premier projet d’achat immobilier mérite encore plus d’attention, de soin, et d’organisation pour être mené à bien dans les meilleures conditions.

Pour vous éviter trop de stress, vous pouvez compter sur FG Stratégies qui offre un service d’accompagnement pour les primo accédant à Montpellier et dans sa région. Notre offre « PRIMO FG » (disponible sur notre site internet avec une page dédiée), vous donnera notamment une idée claire de notre politique d’accompagnement et des conseils dont vous pourrez bénéficier, pour réaliser au mieux ce projet de vie… capital !

Primo-accession : un projet clef dans la constitution de votre patrimoine !

Chez FG Stratégies, nous considérons qu’un premier achat est aussi et surtout la première pierre posée de l’édifice de votre futur patrimoine (que c’est beau !). Au-delà de l’image poétique de cette phrase, se cache surtout une conception spécifique de l’investissement immobilier, au sens large.

Dans un marché immobilier où les prix sont globalement élevés (perspectives de plus-value plus limitées…) ; où de nombreuses disparités existent entre micro-marchés, localités, régions ; où les pratiques et modes de vie changent de plus en plus vite… nous considérons significatif d’aborder la primo-accession autant comme un investissement locatif que comme l’achat d’une résidence principale.

Si certains projets ne le permettent pas vraiment ou totalement (par exemple autour de la construction d’une maison individuelle), il n’en demeure pas moins important de garder à l’esprit certains réflexes d’investisseur (et non d’acheteur !), à l’heure de la réalisation de certains projets immobiliers d’accession.

Voilà pourquoi chez FG Stratégies, nous envisageons la primo-accession comme un véritable projet patrimonial et d’investissement, avec un accompagnement global… sans nous détourner, bien entendu, de vos attentes et souhaits les plus fous !

Back To Top