Pendant l’été, restez connecté !

Bonjour à tous et à toutes.

Le mois de juillet touche à sa fin… et le mois d’août arrive à grands pas ! Et malgré le temps exceptionnel, FG Stratégies reste active et prend le temps, comme les mois précédents, de vous concocter une Revue de Presse estivale (3ième du nom). Car l’actualité, bonne ou mauvaise, ne prend pas de pause, ni de vacances.

C’est aussi pour moi l’occasion d’être présent à vos côtés, y compris sur le sable ou face à la mer, que ce soit via le blog de notre site ou via notre page Facebook https://www.facebook.com/fgstrategies.

S’il est important de pouvoir « déconnecter » un peu en cette période, vous saurez en revanche qu’à n’importe quel moment de la journée, quand et où vous en aurez envie, vous disposerez d’un résumé clair des grandes annonces de l’été (dans nos domaines), sans aucun souci de lecture sur smartphone ou tablette !

Vous noterez que cette troisième revue de presse est plus succincte que les autres, volontairement, pour ne pas vous alourdir l’esprit, plus que de raison, à l’heure des jeux de cartes, apéros et autres moments entre amis !

Cependant, en quelques minutes, une bonne mise à jour sera faite. Et pour toutes questions (l’été permet de se poser, de réfléchir, de prendre du recul et d’avancer sur ses projets personnels…), vous pouvez très facilement me contacter, par mail ou par téléphone.

On commence aujourd’hui avec ce qui fait partie des « grandes annonces » de l’été (entre juillet et août), la rémunération des placements bancaires. Et comme on pouvait s’y attendre, la plupart des livrets bancaires proposeront une « rémunération » en baisse, sensible, mais bien réelle, dès le 01/08/2015 (que l’on pourrait juger qui plus est accentuée par la revalorisation importante des tarifs EDF dès le mois de novembre…). Avec ce dernier lien, plus d’excuses ! Vous devrez connaître sur le bout des doigts la rémunération de vos liquidités bancaires. Et en fonction, celle-ci doit vous sensibiliser pour envisager sérieusement des pistes complémentaires, dès votre retour.

Cette période estivale est aussi l’occasion de se pencher à nouveau sur la question de notre « modèle social », celui qui, parce qu’il est tant envié par le reste du monde, n’est au final… nullement reproduit ! A ce titre, on poursuit dans l’hypocrisie et le flou juridique autour du monopole de la sécurité sociale, l’un des grands maux de notre société française actuelle ; et ce, à plus d’un titre (sans faire de mauvais jeux de mots…). Pour ceux ou celles intéressés, quelques pistes de réflexion sur pourquoi le chaos juridique continue autour de la question fondamentale de notre liberté sociale et d’assurance (et donc financière).

Quel est le lien avec vos finances (personnelles) me direz-vous ? Il est total justement, tant en terme de pouvoir d’achat, que de gestion du fruit de votre travail (vos salaires), de vos impôts, de votre retraite et de votre niveau de protection. Autant dire que les liens sont nombreux, vous ne trouvez pas ?

Pour rester sur la question de notre modèle à la Française, un focus que j’aime particulièrement, à savoir celui de la récente réforme territoriale. Nous avons à plusieurs reprises exprimé notre sentiment face à cette fausse réforme, qui, bien avant de dégager le moindre euro d’économie pour l’Etat (et donc pour le contribuable), va surtout contribuer à augmenter la dépense publique (alignement à la hausse des rémunérations, doublons non supprimés, dépenses techniques, informatiques et en communication, déplacements plus nombreux…) ; Pur produit d’une politique politicienne inefficace, le choc de simplification n’est visiblement pas pour tout de suite. Et l’impact pour l’attractivité de certaines métropoles et leurs emplois (et de leurs impôts ?), n’aura peut être rien d’anecdotique. Pour en savoir un peu plus, c’est par ici.

Et puis de là à dire que cela viendra alourdir à terme la pression fiscale… il n’y a qu’un pas ! D’ailleurs, à ce sujet, le jour de « libération fiscale » a encore avancé dans le calendrier en 2015… Pourquoi ne pas prendre les devants et réfléchir ensemble à des solutions d’optimisation ?

Je vous quitte cette fois sur ces quelques lignes.

Et ne manquez pas nos deux précédents billets, Mai et Juin 2015 !

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été.

Rendez-vous à la rentrée pour les uns, et à très vite pour les autres.

François – Fondateur de FG Stratégies.

Pour laisser un commentaire