L’actualité de votre rentrée !

Bonjour à toutes et à tous !

Pour démarrer ce nouveau volet de notre Revue de Presse mensuelle, article d’une rentrée bien chargée, attaquons avec le sujet qui a occupé pas mal le terrain médiatique à nouveau… j’ai nommé  : L‘immobilier.

Plus que jamais, vous pouvez lire ici et là que la fin d’année 2015, c’est celle de l’immobilier, avec le neuf en haut du panier : Investissement locatif (sous loi de défiscalisation Pinel notamment), ou achat de résidence principale… le logement neuf s’impose comme une piste attractive, à différents niveaux (voici un résumé des mesures relatives à l’immobilier pour 2016, pour le neuf, mais pas que).

Pour en savoir plus, et d’ailleurs bénéficier d’une offre exclusive et de mon accompagnement, un seul lien utile : http://fg-strategies.com/contact-montpellier/

D’ailleurs, l’une des nouveautés de cette rentrée relative à l’immobilier reste bien entendu l’allongement du délai légal de rétractation, qui passe de 7 à 10 jours dans l’ancien et une clarification des délais pour les investissements en VEFA. Désormais la donne semble plus claire : le délai de réflexion de 10 jours est le seul qui vaille pour tout type de contrat immobilier. Passé ce délai, il faudra faire jouer vos clauses suspensives. Voici un résumé sur les principales d’entres elles, relatives à l’achat immobilier.

Et si jamais un bien vous fait envie, mais que vous ignorez si c’est dans vos « cordes financières », n’hésitez pas à me contacter : Entre le fait de renégocier/racheter un crédit existant (oui il est encore le temps de le faire !), vous faire profiter d’une délégation d’assurance pour un crédit immobilier de moins d’un an (pour l’instant, mais la jurisprudence risque de encore de bouger !), ou une restructuration plus complète (avec mon partenaire Vousfinancer.com on s’occupe de tout et surtout on vous trouve une solution bien pensée), on pourra certainement « grappiller » ce qu’il faut pour réaliser ce nouveau projet !

D’autant que les banques se montrent plus sélectives sur le profil des emprunteurs… d’où l’importance de bien se faire accompagner pour votre projet, surtout en cette fin d’année, où certaines banques ont bien rempli leurs objectifs de production…

Mais si pour vous, cette rentrée rime surtout avec impôts fonciers… et contestation, voici un article proposant une synthèse des formalités que vous pouvez entreprendre, pour contester votre taxe d’habitation ou votre taxe foncière.

Par contre, s’il s’agit du montant de votre taxe foncière sur terrain non bâti, je suis navré… mais ce n’est pas une erreur. D’ailleurs, cette pauvre dame en a fait les frais aussi, tout comme vous ! Renversant…

Vos Impôts :

En dehors de l’immobilier, la « rentrée des projets » se confronte aussi à la « rentrée des mauvaises nouvelles » pour votre budget, en commençant par les impôts.

Première info : Selon le quotidien Les Echos, un article du projet de Budget 2016 rendra obligatoire la déclaration de revenus en ligne pour les contribuables percevant au minimum 50.000 euros par an. Que bon nombre de réfractaires de l’internet se fassent bientôt une raison !

Si vous avez décidé de vous appuyer sur l’économie collaborative pour arrondir vos fins de mois et vous aider dans vos rentrées d’argent, sachez que le gouvernement a encore eu une très bonne idée : Les particuliers profitant de revenus supérieurs à 5.000€ par an, tirés de plateformes comme AirBnb, BlaBlaCar… seront imposés sur ces revenus. Il s’agit là d’une proposition des sénateurs pour la loi de finances 2016…! Pour en savoir plus… Affaire à suivre.

Autre point : Si vous aviez décidé de faire grève de l’impôts, pour finalement vous raviser à la dernière minute, voici comment faire en cas de retard. C’est par ici.

Mais si cela peut vous consoler (ou pas), on nous dit que les trois quarts des hausses (d’impôts) ont porté sur les 10% les plus aisés… cela vous console vous ? D’autant que je prendrai cette information avec beaucoup de prudence.

Votre retraite :

Cette rentrée est peut être synonyme pour vous de fin de carrière, de repos éternel, d’un nouveau cycle de votre vie : vous démarrez votre retraite. Comme j’aime bien démoraliser les troupes (lol), sachez que selon cet article, vous ferez partie des plus pauvres ! Elle est pas belle la vie ? Avoir cotisé plus de 40 ans pour un résultat… aussi peu engageant !?! Alors en fait j’interprète, car plus précisément, il est question, selon l’article, que la pauvreté recule en France… mais sauf chez les retraités. Et on sait bien évidemment pourquoi.

D’où l’intérêt de se concentrer sur la préparation de sa retraite, pour essayer au mieux de compenser cette situation, à terme (parlez-en à vos enfants ! Et commencez par leur dire que non, on ne peut pas partir en retraite quand on veut, dans le cadre du système par répartition du moins 😉 !).

En tout cas, ce que cet article ne dit pas, c’est que les banques, elles, ne seront pas plus pauvres, une fois de plus ! La rentrée, c’est aussi l’augmentation de leurs tarifs.

A cela, je propose une solution simple :

  • Optez pour une banque en ligne pour votre compte courant, votre CB, vos opérations courantes…
  • Ensuite, optez pour un consultant financier indépendant, une structure comme FG Stratégies, pour des conseils et un accompagnement vraiment professionnels, pour votre épargne, vos projets, vos investissements…
  • Cela ne vous coutera pas plus cher, et en plus, vous ferez des économies à tous les niveaux !
  • Et si vous ne me croyez pas, le mieux… c’est encore d’essayer !

C’est sur cette stratégie de rentrée que je vous laisse pour cette fois-ci.

En attendant le prochain numéro !

A très bientôt.

François, fondateur FG Stratégies.

Pour laisser un commentaire